Le Crédit Mutuel donne le

à la Seine Musicale

Une réalisation des

La Seine Musicale, une réalisation du Département des Hauts-de-Seine

Conseil départemental des Hauts-de-Seine

La Seine Musicale est l'un des projets phares de la Vallée de la Culture des Hauts-de-Seine. Cet ensemble est un projet unique en France et en Europe. Au-delà des Hauts-de-Seine, il a vocation à rayonner nationalement et internationalement. La Seine Musicale sera la porte d'entrée de la Vallée de la Culture" Patrick Devedjian, Député et Président du Département des Hauts-de-Seine.

01 La Seine Musicale - vue aérienne pendant les travaux.

01 La Seine Musicale - vue aérienne pendant les travaux.


Au cœur de la vallée de la culture


Au cœur de la Vallée de la culture des Hauts-de- Seine, La Seine Musicale aspire à devenir, à plus d’un titre, un nouveau modèle culturel.

De par sa situation géographique et la beauté de l’architecture conçue par Shigeru Ban, elle capte à elle seule le public venu des communes limitrophes ou de Paris, séduit aussi bien par sa grande variété de programmation que par son cadre exceptionnel : une île protégée, un havre de paix. La nouvelle figure de proue culturelle de l'ouest parisien, située sur la pointe aval de l’île Seguin propose des choix esthétiques forts avec des contraintes à la fois acoustiques et écologiques Peu de projets comme celui-ci allient à la fois la forme et le fond. La Seine Musicale est ouverte sur le monde et tous les genres musicaux y sont réunis. La Vallée de la culture des Hauts-de-Seine entend ainsi proposer une culture attractive, ouverte à toutes les générations et à tous les types de publics.

La Seine musicale conforte la richesse culturelle du département. De la dalle de La Défense, avec ses nombreuses œuvres contemporaines, aux jardins historiques du Domaine départemental des Sceaux, en passant par le parc de Saint-Cloud, le musée et les jardins Albert-Kahn, la Cité de la céramique de Sèvres ou la Maison de Chateaubriand à Châtenay-Malabry, la Vallée de la Culture des Hauts-de-Seine porte bien son nom.


Un nouveau modèle culturel, un projet artistique pour tous


Cet ensemble dote le département d'un équipement culturel à vocation musicale de très haut niveau et à fort rayonnement, tant dans le domaine de la diffusion de spectacles que dans celui de la création et de la pratique. Il participe à la reconquête de l'Île Seguin après que les berges de la Seine, côté Boulogne, aient elles-mêmes fait l'objet d'un développement urbain de très grande qualité.

Dans ce contexte, le projet de la Vallée de la culture des Hauts-de-Seine initié par le Président du Département propose de réveiller une géographie qui a donné son nom au département mais qui a été longtemps inexploitée : la boucle de la Seine d'Issy-les-Moulineaux à Nanterre. Le long du fleuve qui structure le département, il s'agit de créer une scène de loisirs et de pratiques culturelles permanente pour tous les publics.
L'idée de « culture pour tous » et « d'excellence pour chacun » est au cœur du projet. Imaginer la Vallée de la culture au-delà des lieux existants, créer ou aménager des espaces pour des concerts, des expositions, des installations permanentes ou provisoires, des parcours sportifs ou des promenades culturelles, des jeux pour les enfants, des restaurants, des commerces liés à l'art et à la culture. Quelque chose d'accessible et de qualité à la fois : une offre artistique, de loisirs et de bien-être créée par l'initiative publique et qui se renouvelle en permanence.


Une mission de service public


Si la vocation première de La Seine Musicale est de rendre la musique accessible à tous, sans déroger à son exigence d’excellence, elle sera ouverte à d’autres pratiques culturelles. Parallèlement à la programmation et à l’accueil de concerts et de spectacles, La Seine Musicale fera bénéficier de ses studios de répétition et d’enregistrement aux chorales, ensembles amateurs et groupes de musiques actuelles soutenus par le Département.

En tête de proue, 1 350m2 d’installations logées en dessous de l’esplanade hébergent de manière permanente Insula orchestra l’orchestre de Laurence Equilbey.

La Seine Musicale accueille aussi la Maîtrise des Hauts-de-Seine, regroupant 400 à 500 élèves sur 2 250m2 ; Ils bénéficient d’une salle de répétition offrant des situations similaires à celles des grandes scènes sur lesquelles les enfants se produisent régulièrement.

Enfin, le bâtiment abrite une académie musicale imaginée par le contre-ténor Philippe Jarrousky.

Le Département entend ainsi affirmer une action culturelle forte et unique au monde en offrant des conditions de travail optimales grâce à des espaces de répétition et d’enregistrement


Un partenariat


La Seine Musicale est née de la volonté du Département qui s’est associé à des opérateurs privés chargés de la construction du bâtiment et de son exploitation pour une durée de trente ans. Au terme de cette période, le Département reprendra les rênes de l’ouvrage.


Une destination internationale


La Seine Musicale dialoguera avec les nouveaux lieux culturels du XXIe siècle, aux architectures originales et audacieuses, dans le monde entier (comme le futur Culture Shed de New York), s’associera avec les grands festivals internationaux, les événements musicaux et chorégraphiques de la planète.


01 Construction de l'Auditorium de La Seine Musicale.

02 La Seine Musicale : vue sur la Seine

01 Construction de l'Auditorium de La Seine Musicale.

02 La Seine Musicale : vue sur la Seine



FRISE HISTORIQUE DE LA SEINE MUSICALE

  • 1er Juillet 2010 : Achat du terrain 
  • Grâce au concours de la Ville de Boulogne-Billancourt, le @Departement des Hauts-de-seine achète en 2010 pour un euro symbolique le tiers de l’île pour y construire La Seine Musicale.
  • 11 juillet 2013 : signature du Contrat de Partenariat Public Privé 
  • Signature du contrat de partenariat portant sur la conception, la construction et l’exploitation de la future Cité musicale de l’île Seguin.
  • Juillet 2014 : début des travaux du bâtiment
  • Mars 2016 : fin du gros œuvre
  • 24 mars 2016 : pose de la passerelle sud Meudon/Sèvres qui relie le Tram à l’île et offre un accès direct aux futurs spectateurs, située à une centaine de mètres de la station du tramway T2 Brimborion.
  • 21 septembre 2016 : annonce du nom La Seine Musicale 
  • le nom officiel de la Cité musicale départementale, en construction sur l’Ile Seguin à Boulogne a été dévoilé.
  • Fin 2016 : livraison du bâtiment Date à préciser
  • 7 mars 2017 : pose du logo Seine Musicale
  • 15 mars : ouverture au public et premiers concerts
  • 24 mars 2014 : prix Pritzker d’architecture 2014 pour Shigeru Ban 
  • Le prix Pritzker d'architecture 2014 a été décerné par Le jury de la fondation Hyatt au Japonais Shigeru Ban. Le prix Pritzker est l'équivalent du Prix Nobel en architecture.
  • Rencontre avec l'architecte japonais Shigeru Ban, récent lauréat du prix Pritzker 2014 et concepteur de la future cité musicale sur l'île Seguin.
  • 5 juillet 2014 : Pose de la première pierre
Hauts-de-Seine / Les Résidents

Découvrir aussi