Préparez votre venue à La Seine Musicale  >> Infos pratiques

Le Crédit Mutuel donne le

à la Seine Musicale

Une réalisation des

WARHORSE

War Horse

Après avoir remporté plus de 25 prix internationaux dont le Tony Award® de la meilleure pièce de Broadway en 2011, le chef-d’œuvre aux 8 millions de spectateurs se produit pour la première fois en France.

Inspiré du roman de Michel Morpurgo, ce spectacle d’aventure familial est un témoignage universel de courage, de loyauté et d’amitié. Il retrace l’histoire du jeune Albert et son cheval Joey durant la Première Guerre mondiale.

"Son premier roman « Cheval de guerre » [...] est un véritable succès. Il reçoit plusieurs prix littéraires et le roman est adapté au cinéma par Steven Spielberg

Joey est l’ami et le cheval d’Albert, un jeune fils de fermier vivant au sud de l’Angleterre. Mais leur destin se sépare lorsque la guerre éclate. Joey est vendu à la Cavalerie et envoyé en France. Entraîné dans l’horreur des combats auprès de l’armée française, britannique et allemande, le cheval partage la souffrance des soldats et leur redonne de l’espoir. De son côté, Albert entreprend un long périple pour retrouver Joey et le ramener à la maison...


War Horse est une adaptation du roman à succès « Cheval de guerre », de Michel Morpurgo.

Né à Londres en 1943, il débute sa carrière comme professeur. Régulièrement, il écrit et raconte des petits feuilletons à ses élèves. Puis, suivant les encouragements de la directrice de son établissement, il propose ses textes aux éditeurs. La publication de son premier roman « Cheval de guerre », en 1982, est un véritable succès. Il reçoit alors plusieurs prix littéraires et le roman est adapté au cinéma par Steven Spielberg !

Et quand on lui demande ce qu’il pense de la production du spectacle de War Horse en France, il répond : « Je suis très heureux que War Horse, cette formidable production du National Theater se joue à Paris. Bien que l’histoire se déroule à l’origine en Angleterre dans une ferme du Devon, c’est le front du Nord de la France pendant la Première Guerre mondiale qui en est le théâtre principal […]. Depuis, « Cheval de guerre » n’a eu de cesse d’être réédité. Le livre a toujours été pour moi autant français que britannique et allemand ».


01 Michael Morpurgo et Joey

02 War Horse

03 War Horse

01 Michael Morpurgo et Joey

02 War Horse

03 War Horse


Sur scène, les animaux deviennent plus vrais que nature...


Les chevaux utilisés pour le spectacle sont des marionnettes conçues entièrement à la main à Cap Town, en Afrique du Sud par la compagnie Handspring Muppet. Fabriqués à partir de rotin, de cuir tyvek et d’aluminium, chaque marionnette des chevaux pèsent environ 50 kilos, sans compter le poids du cavalier ! C'est pourquoi, ils sont 12 marionnettistes à jouer le rôle de Joey durant le spectacle.

D’ailleurs, lorsque l’on interroge le metteur en scène Gareth Aled, sur le travail de préparation des marionnettes en amont, il explique :

« Techniquement, le marionnettiste avant tient la tête du cheval en l’air pour faire croire que les yeux sont ouverts et qu’ils sont alerte et réactif. Les oreilles sont aussi importantes d’un point de vu émotionnel ; elles peuvent en dire beaucoup sur ce que pense ou ressent le cheval. Le marionnettiste du milieu, d’un point de vue technique, doit actionner les pattes avant qui ont une corde élastique permettant de rebiquer les sabots pour vraiment donner l’illusion d’un mouvement de cheval. Le marionnettiste arrière doit techniquement maintenir l'allure du cheval – le trot, le galop, et les charges de cavalerie – il est donc important d’être précis. »

Un marionnettiste passe donc en moyenne 10 semaines en répétition avec la troupe au complet !

Et chaque détail émotionnel de l’animal est étudié auprès de chercheurs (comportement, psychologie, anatomie) pour que les animaux sur scènes soient le plus réaliste possible.

C’est pourquoi, le marionnettiste arrière « possède un levier de frein de vélo positionné sur des bâtons de ski qui permet d’actionner la queue à gauche, à droite, de haut en bas pour obtenir un beau mouvement » […]. « J’ai joué la pièce environ 1000 fois et je ne serai jamais aussi arrogant pour dire que je l’ai perfectionnée. On se dit constamment : ce contour des yeux aurait pu être plus clair ou ce moment aurait pu être plus précis ».



Toutes les dates et réservation  


01 War Horse à Paris !

02 War Horse à Paris !

03 War Horse à Paris !

01 War Horse à Paris !

02 War Horse à Paris !

03 War Horse à Paris !

Les News

Découvrir aussi

Pianos Hanlet
Pianos Hanlet

Depuis la création de son premier atelier en 1866, la Maison Hanlet est au service des pianistes et se...

Les News