L'Ambition

La construction de La Seine Musicale est l'un des projets phares de la Vallée de la Culture des Hauts-de-Seine. Cet ensemble est un projet unique en France et en Europe. Un type d'équipement similaire existe dans d'autres grandes villes européennes comme à Londres, à Rome ou encore à Hambourg. Au-delà des Hauts-de-Seine, il a vocation à rayonner nationalement et internationalement. « La Seine Musicale sera la porte d'entrée de la Vallée de la Culture » déclare Patrick Devedjian, Député et Président du Département des Hauts-de-Seine.

La Seine Musicale sera implantée en pointe aval de l'île Seguin, sur une emprise d'un seul tenant de 2,35 hectares dont le Département est propriétaire. Le terrain a été cédé par la ville de Boulogne pour 1 € symbolique, permettant ainsi la réalisation de ce projet. L'ensemble du programme se développe sur près de 280 mètres le long de la Seine. Sa morphologie participe à la définition de la silhouette générale de l'île et sa position à la pointe lui confère un statut emblématique. L'estimation des besoins de La Seine Musicale a permis de définir un programme de 36 500 m².

Cet ensemble va doter le département d'un équipement culturel à vocation musicale de très haut niveau et à fort rayonnement, tant dans le domaine de la diffusion de spectacles que dans celui de la création et de la pratique. Il participe à la reconquête de l'Île Seguin après que les berges de la Seine, côté Boulogne, aient elles-mêmes fait l'objet d'un développement urbain de très grande qualité.

Dans ce contexte, le projet de la Vallée de la culture des Hauts-de-Seine initié par le Président du Département propose de réveiller une géographie qui a donné son nom au département mais qui a été longtemps inexploitée : la boucle de la Seine d'Issy-les-Moulineaux à Nanterre. Le long du fleuve qui structure le département, il s'agit de créer une scène de loisirs et de pratiques culturelles permanente pour tous les publics.

L'idée de « culture pour tous » et « d'excellence pour chacun » est au cœur du projet. Imaginer la Vallée de la culture au-delà des lieux existants, créer ou aménager des espaces pour des concerts, des expositions, des installations permanentes ou provisoires, des parcours sportifs ou des promenades culturelles, des jeux pour les enfants, des restaurants, des commerces liés à l'art et à la culture. Quelque chose d'accessible et de qualité à la fois : une offre artistique, de loisirs et de bien-être créée par l'initiative publique et qui se renouvelle en permanence.