La Maîtrise des Hauts-de-Seine

Chœur d’Enfants de l’Opéra National de Paris, dirigé par Gaël Darchen

Avec ses 500 enfants et jeunes adultes âgés de cinq à vingt-cinq ans, la Maîtrise des Hauts-de-Seine s’est muée, sous la direction artistique et pédagogique de Gaël Darchen, en un instrument unique aux multiples facettes : de rôles solistes sur les scènes lyriques aux grands chœurs d’oratorios, il n’a guère de domaine vocal qui se refuse à elle.

Des années d’exigence artistique et de savoir-faire pédagogique méritaient bien une récompense : officiellement sacrée Chœur d’Enfants de l’Opéra National de Paris en 1995, cette maîtrise soutenue depuis 1985 par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine tient désormais le haut du pavé international dans sa discipline. De James Conlon à Seiji Ozawa et Valery Gergiev, d’André Engel à Jean-Louis Martinoty et Patrice Chéreau, de José van Dam et Roberto Alagna à Natalie Dessay et Felicity Lott, les petits chanteurs ne comptent plus les étoiles avec lesquelles ils ont eu l’occasion de collaborer ou de partager la scène.

Avec une trentaine de pays répartis sur les cinq continents à leur tableau de chasse musicale, ils sont également devenus de merveilleux ambassadeurs de la musique vocale française : avec le Festival d’Aix-en-Provence, le Théâtre des Champs-Elysées, l’Opéra-Comique, le Théâtre Royal de Madrid ou le Festival International de Baalbek, les sollicitations de prestige n’ont pas manqué au cours de ces dernières années.

Autre témoin de la qualité musicale de la Maîtrise des Hauts-de-Seine, tout autant que de son amour de la découverte, sa discographie chamarrée illustre côte à côte Mozart et Britten, Pergolèse et Vivaldi, des opéras rock ou des bandes originales pour le grand écran.
La Maîtrise des Hauts-de-Seine prendra prochainement place, à l'invitation du Président de l'Assemblée Départementale, au sein de la Seine Musicale sur l'Ile Seguin.

La Maîtrise des Hauts-de-Seine est soutenue par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine.

Gaël Darchen

(Crédit photo : Amandine Lauriol)

Gaël Darchen mène depuis vingt-cinq ans des projets musicaux avec des enfants et des adolescents. Il prend la tête de la Maîtrise des Hauts-de-Seine alors qu’il n’a que 29 ans et en quelques années la transforme pour en faire la Maîtrise la plus attractive de France. Reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes des voix d’enfants, le projet éducatif et musical qu’il a conçu pour la Maitrise des Hauts-de-Seine est incontestablement une réussite.

Il forme depuis 1995 les chœurs et enfants solistes pour l’Opéra national de Paris sous les mandatures d’Hugues Gall, Gerard Mortier, Nicolas Joël et Stéphane Lissner. Il prépare avec soin les garçons et filles et collabore avec les plus grands chefs : James Conlon, Valéry Gerguiev, Seiji Ozawa, ou Philippe Jordan.... pour plus de 1200 représentations au Palais Garnier ou à l’Opera Bastille. Il initie pour la Maitrise des Hauts-de-Seine les partenariats les plus prestigieux, notamment avec le Théâtre des Champs Elysées ou l’Opéra- Comique.

Gaël Darchen dirige en France au Théâtre du Châtelet, à l’Opéra de Lille, à l’Opéra de Rouen, à l’Opéra de Massy, au petit théâtre d’Aix-en-Provence ou au Grand Théâtre de Bordeaux des ouvrages conçus spécialement pour la Maîtrise des Hauts-de-Seine et des centaines de concerts dans les plus belles églises parisiennes : la Cathédrale Saint-Louis des Invalides, la Basilique Saint-Denis, l’Eglise Saint-Germain-des-Prés, la Sainte-Chapelle de Paris..... Il participe à des projets éclectiques avec Jean-François Zygel, Roland Petit, Philippe Jaroussky, Bernard Soustrot mais aussi Roger Waters, Céline Dion, Antoine Hervé ou Patrick Bruel.

Gaël Darchen dirige lors des tournées la Maîtrise des Hauts-de-Seine dans des lieux de grand renom : le Temple de Bacchus pour le Festival de Baalbek (Liban), à Saint-Pierre de Rome (Italie), au Palais de l’Escurial (Espagne), au Théâtre de la Cité Interdite à Pékin (Chine) et dans les opéras de San José (Costa Rica), d’Hanoï (Vietnam), de New Delhi (Inde), de Damas (Syrie), de Marrakech (Maroc), du Caire et d’Alexandrie (Égypte)...

Il conduit les enregistrements du “Petit Roi du Temple” et de “Marco Polo et la Princesse de Chine” pour Actes Sud, les “Stabat Mater” de Pergolèse et Vivaldi (Calliope), “Angel Wings” un album d’airs solistes pour voix de garçons, et de nombreuses bandes originales de films ou de jeu vidéo (Obscur 1 et 2).

Le Ministre de la Culture le décore personnellement, et l’élève au titre de “Chevalier des Arts et Lettres” en 2012.